Treffrin

Un peu d'histoire

Treffrin vient du breton « treb » (village) et « brin » (colline). Treffrin est un démembrement de l'ancienne paroisse primitive de Plouguer. La chapelle Notre-Dame de Treffrin est mentionnée en 1383 lors d'une indulgence papale. Sous l'ancien régime, la paroisse de Treffrin est une succursale de Plouguer (Plouguer-Carhaix). Durant la Révolution, la paroisse de Treffrin dépend du doyenné de Maël-Carhaix. La paroisse de Treffrin est supprimée et rattachée à la paroisse de Carhaix le 11 septembre 1791 (par décret de l'Assemblée nationale). Puis rattaché à tort au département des Côtes-du-Nord (aujourd'hui Côtes-d'Armor), Treffrin est annexé du point de vue religieux à Trébrivan, et ne devient paroisse à part entière qu'à partir de 1843 (en application du Concordat). Treffrin est érigé en commune en 1790. On rencontre les appellations suivantes : Trefvrin (en 1383), Treffrin (en 1614), Treffvrin (au début du XVIIème siècle). Note : la commune de Treffrin est formée des villages : Kervell, ar Vouarn, Kergouliou, Kermest, Toul-Gouet, Coat-Cliviou-Manoir, Coat-Cliviou-Dero, Kermoisan, Kergonan, etc...

 

Haut page

Augmenter la taille des caractèresréduire la taille des caractèresenvoyer à un amiimprimer la pageS'abonner au flux rssPartager cette information

Lettre d'information